Vous êtes le 23014ème visiteur

 Bienvenue sur le site du vieux Basècles

 

image00.jpg
 
 
 
Passons passons puisque tout passe  
Je me retournerai souvent. 
Les souvenirs sont cors de chasse  
Dont meurt le bruit parmi le vent. 
 
Je te désire encore ô paradis perdu  
Tous nos profonds baisers je me les remémore  
Il fait un vent tout doux comme un baiser mordu  
Après des souvenirs des souvenirs encore.
 
                   Guillaume Apollinaire

  

 

Date de dernière mise à jour : 14/04/2016

© carlier.jean-claude@skynet.be

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×